Ecoute gratuite Arabic Music Site Web et App Radio en ligne

Écouter Site gratuit Arabic Music et App Radio en ligne esclaves de chant féminin chantésEcoute gratuite Arabic Music Site Web et App Radio en ligne ListenArabic.com

Sur ListenArabic.com, vous pouvez trouver de la musique arabe et dernières chansons arabes & album libère. Écouter de la musique arabe libre avec une haute qualité sonore MP3 pour une écoute libre. Écouter de la musique arabe en ligne gratuitement ou télécharger nos applications de radio gratuites pour iPhone, Android, Nokia & BB. Nous jouons les meilleures chansons arabes à partir d’une grande archive de musique mis à jour avec de nouvelles 2016 albums et singles arabes qui dispose de nombreux chanteurs arabes et des artistes du monde arabe et du Moyen-Orient.

Nous croyons que chaque personne a le droit à la libre diffusion de musique, et la tendance aujourd’hui dans l’industrie de la musique réside dans la puissance de la façon dont la façon dont les gens découvrent, écouter et partager de la musique. ListenArabic.com est pas un site Web gratuit de musique arabe, nous nous efforçons de vous apporter la bonne musique pour chaque humeur et à chaque instant. Recherchez vos chansons arabes parfaits pour votre séance d’entraînement, votre soirée, votre parti ou se déplacer dans la ville, chanter des chansons en arabe Karaoké. Pas besoin de télécharger la musique arabe sur votre ordinateur de bureau ou portable si vous pouvez écouter de la musique quand vous le souhaitez. Nous sommes toujours à jour avec les meilleurs chansons arabes classées par pays et vous apporter le haut Arabe frappe dans le tableau de radio hebdomadaire ListenArabic.


Écouter Live Arabic Music Radio – Best iPhone Android Nokia BlackBerry App de ListenArabic.com avec plus de 100.000 téléchargements avec en moyenne 150 auditeurs chaque seconde écoute de la musique.

Tout ce que vous rechercher est ici: Écoutez la musique arabe en ligne: Pistes de chansons, Musique Les albums, photos, vidéos, événements, concerts vidéo, arabe Artistes Biographie, Chansons enfantines, arabe Mix danse, arabe DJs, musique tendance, chansons basées sur l’humeur, l’arabe chat, arabe karaoké Chansons. Apprendre l’arabe en ligne, apprendre à parler arabe, et apprendre l’arabe Phrases et arabe Alphabet, Utilisez le clavier arabe et discuter avec de nouveaux amis tout en profitant de la musique en direct arabe.

Retour dans la Histoire de la musique arabe:

L’histoire de la musique arabe combine un dilemme des pensées et des opinions différentes. Cependant, la musique arabe comme il est identifié aujourd’hui est la création d’un art évolutif. Il est dit à ce jour, retour à la civilisation grecque. Musique du Moyen-Orient est très influencé par la musique grecque et indienne. En fait, il est la combinaison de la culture grecque, la culture phénicienne, romaine et perse, et plus en rapport avec le royaume islamique. Les chansons arabes sont d’un patrimoine musical diversifié qui a tout sorti pour former la musique arabe que nous connaissons aujourd’hui.

La musique arabe comprend une gamme de styles et genres musicaux. Chaque pays arabe du monde arabe a dans son histoire de la musique et de la collecte de divers genres de musique arabe comme: la musique arabe classique, musique pop arabe, arabe Melody, la musique de jazz arabe, musique rock arabe, arabe R&musique B, arabe musique Hip Hop, musique de transe arabe, arabe Rai musique et la musique arabe Rap. Même le mot "La musique" est différemment orthographié d’un pays arabe à l’autre. Comme “la musique” est le mot anglais, les Arabes épeler comme "Mousika" et les Égyptiens utilisent le mot “Mazika" ou "Mazzikha" se référant à la musique. La musique peut être orthographié. Musiqa, Moussika, Museeka, Mousika, Mouseeqa, Mousika, musika, Mazika, Mazzika, mooseekaa.

Les racines de la musique arabe remonte à l’ancienne poésie arabe et "Mouwashahat" du "période Jahiliya ». peuple arabe utilisés pour réciter des poèmes arabes avec des rythmes et plus tard ils introduisent les instruments de musique pour former leurs mélodies comme Oud, Rababa, Tabel et Kamanja. Les femmes arabes, plus que les hommes arabes, l’habitude d’avoir de belles voix et ils étaient les seuls qui chantaient à l’époque. Dans le passé, presque tous les célèbres chanteurs arabes ont commencé leur carrière musicale de leur enfance, tout en participant à l’école festivals musicaux chant arabes chansons d’enfants ou par des chants de mariage arabe pendant les cérémonies de mariage. Dans de telles occasions, la musique de danse du ventre chansons arabes ou Arabic Music Remix sont les plus préférés dans les parties.

La musique arabe moderne a évolué et laissé les vieilles chansons arabes approchent derrière. Aujourd’hui, vidéoclips arabe, arabe musique streaming vidéo HD, sont une nécessité pour le succès des nouvelles chansons arabes et chanteurs arabes. Un seul clip arabe peut aider une chanson arabe atteindre le top 10 des chansons arabes dans les charts des radios arabes et arabes TV s et la rendre bien connue internationalement.

tendances de musique à rythme rapide technologique mondiale de l’aide d’aujourd’hui dans le processus de diffusion des chansons arabes dans le monde entier. La musique égyptienne a été considéré comme le plus branché. Modernisation de la musique pop arabe influencé plus tard la musique marocaine et de la musique Arabie. Cependant, ces derniers temps le Liban est avéré être la capitale de la production de la musique avec la meilleure musique libanaise, il publie et avec les nombreuses sociétés de production musicale résidant dans le pays.

Si vous êtes un artiste ou label de musique, vous pouvez télécharger votre musique et de se connecter avec 10 millions de fans de musique de partout dans le monde. ListenArabic.com vous offre un service de gestion numérique complète.

En savoir plus sur la musique arabe:

Musique arabe

musique arabe, telle qu’elle existe aujourd’hui, est le produit de la fusion de la musique des Arabes de la péninsule arabique avec la musique qui a été produite par les populations autochtones qui habitaient les terres qui ont été conquis par les Arabes après la mort du Prophète Muhammad en 632 ad Les Arabes traduits textes grecs dans le domaine de la musique (comme dans divers autres domaines). En conséquence, il est possible que la théorie musicale arabe a été influencée par celle des anciens Grecs.

Musique en Arabie pré-islamique

Les différentes formes de musique existaient dans la péninsule arabique dans la période pré-islamique entre le 5ème A.D. et le 7ème siècle après Jésus-Christ qui est connu sous le nom “Ignorance” période ou “Période de l’ignorance.” poètes arabes pré-islamiques utilisées pour réciter des poèmes avec des notes élevées. Les gens de cette époque croyaient que les poèmes ont été révélés aux poètes et de la musique a été révélé aux musiciens par les djinns (Les créatures spirituelles qui habitent un monde invisible).
Les femmes avec de belles voix feraient chanter et de jouer aussi des instruments qui ont été utilisés à cette époque, comme le tambour, le oud (semblable au luth européen), ou le rabab, un type d’instrument à cordes qui est semblable au violon . Il a un à trois cordes. Dans la plupart du monde arabe, il a été remplacé par le violon. Les chansons bien connues de l’époque comprenaient la huda (à partir de laquelle le ghina a été dérivé), le nasb, le sanad et le rukbani. Dans les temps pré-islamiques, les esclaves de chant féminins chantés pour les gens riches, guerriers inspirés par leur poésie rajaz, et de se divertir lors des mariages.

Théorie musicale arabe

Al-Kindi (801-873 apr. J.-C.), qui est né à al-Kufa en Irak, a été connu sous le nom “le philosophe des Arabes.” Il a été le premier théoricien important de la musique arabe dans le monde arabo-islamique. Il a écrit 15 traités sur la théorie de la musique; seuls cinq d’entre eux ont survécu. Il a également ajouté une cinquième chaîne à l’oud. Al-Farabi (872-950 apr. J.-C.), qui est né au Kazakhstan, était un scientifique de renom et philosophe de l’âge de l’Islam d’or. Il a écrit un livre célèbre sur la musique qui a été intitulé Kitab al-Musiqi al-Kabir [Le Grand Livre de Musique]. Il est principalement une étude de la théorie de la musique persane de son temps. Le système de tonalité arabe pur qu’il décrit est encore utilisé. Le grand théologien et philosophe musulman Al-Ghazali (1059–1111 apr. J.-C.), qui est né en Perse, écrit un traité sur la musique persane dans laquelle il a déclaré que “extase signifie l’état qui vient d’écouter de la musique".

Le système Maqam

En général, la musique arabe est basée sur la mélodie et le rythme, plutôt que sur l’harmonie. Il est essentiellement homophonique, ce qui signifie qu’il est caractérisé par une seule ligne mélodique, avec accompagnement. musique arabe traditionnelle est basée sur le système de maqam, qui est un système de modes mélodiques. Le maqam arabe (pluriel: maqamat) est un type de mélodie, qui se réfère à un ensemble de formules mélodiques, des figures et des motifs. Le maqam est similaire à la “mode” dans la musique classique occidentale. Le terme “maqam” d’abord apparu dans les traités qui ont été écrits par al-Sheikh al-Safadi et Abd al-Qadir al-Maraghi au 14ème siècle. Chaque maqam est construit sur une échelle. Il y a entre 90 et 110 maqamat dans la théorie de la musique arabe. Un maqam couvre généralement une seule octave (habituellement deux segments d’échelle) .La maqamat sont ensuite regroupés en grandes catégories, dont chacune est connu comme un fasila. Un fasila est un groupement de maqamat, les quatre premiers emplacements primaires sont les mêmes. La note tonique, la note dominante, et la note de fin sont déterminées par le maqam qui est employée.

ajnas

Tones trimestre

la musique occidentale est basée sur la gamme chromatique, lequel se compose de douze emplacements, dont chacun représente un demi-ton au-dessus ou au-dessous de l’autre. Contrairement à la gamme chromatique qui est utilisé dans la musique classique occidentale, l’intonation maqam est pas d’humeur égale. échelles arabes contiennent beaucoup de notes entre les deux, qui sont parfois appelés “quarts de tons.” En conséquence, la musique arabe utilise plus de notes que faire des échelles musicales occidentales. En théorie, l’échelle quart de ton se compose de 24 notes. Selon Yusuf Shawqi, auteur du Dictionnaire de musique traditionnelle à Oman, moins les tons sont utilisés dans la pratique.

Influence de al-Andalus sur la musique occidentale

Au 11ème siècle, l’Espagne mauresque était devenu un centre pour la production d’instruments de musique arabe. Ces instruments premier ont trouvé leur chemin vers la France, puis au reste de l’Europe. Par exemple, le mot anglais “luth” vient du mot arabe oud, le mot “rebec” vient de l’arabe “rabab,” et le mot anglais “organe” vient du mot arabe “urghun.” Le rebec a été introduit en Europe au 14ème siècle, et un ancêtre du violon. D’autres instruments arabes qui sont entrés dans l’Europe inclus l’qitara, qui est devenu le “guitare.” Le terme “qitara” divers membres inclus de la famille du luth qui étaient les précurseurs de la guitare moderne.
De nombreux observateurs estiment que la musique des troubadours avait des origines arabes. Le poète américain Ezra Pound a écrit dans son Canto VIII que Guillaume IX, duc d’Aquitaine, un troubadour précoce, "avait apporté la chanson vers le haut hors de l’Espagne, avec les chanteurs et les voiles. " Lévi-Provençal, le grand orientaliste français, on dit avoir trouvé quatre versets arabo-hispaniques plus ou moins dupliqués dans Williams IX’s manuscrit. Guillaume VIII d’Aquitaine, le père de Guillaume IX d’Aquitaine, est dit avoir amené à Poitiers des centaines de prisonniers musulmans, qui peuvent apporté leur musique avec eux. John Brande Tendance (1887-1958 apr. J.-C.), l’hispaniste britannique, a soutenu que les troubadours tirent leur sens de la forme ainsi que les thèmes de la poésie des musulmans andalous. L’hypothèse selon laquelle la tradition des troubadours a été développé par Guillaume IX d’Aquitaine après son contact avec la musique mauresque tout en combattant avec le Réconquísta en Espagne retrace ses origines à la Giammeria Barbieri italienne (1575 morts après Jésus-Christ) et Juan Andrés y Morell (1740-1817 apr. J.-C.), un prêtre jésuite espagnol. Il a également été mis en avant par Ramόn Menéndez Pidal (1869-1968 annonce un philologue espagnol et historien, au début du 20e siècle. Meg Bogin, un traducteur anglais des troubadours féminins, soutenus cette hypothèse, comme l’a fait Idries Shah (AD 1924 à 1996), l’écrivain d’origine indienne qui a été inspiré par la tradition soufie.

Solfège système de notation

Selon certains observateurs, le Solf Westernège système de notation musicale peut avoir des origines arabes. Certaines personnes disent que le Solfèsyllabes ge (do, ré, mi, fa, sol, la, ti) peut avoir été dérivée à partir des syllabes du système solmisation arabe Durr-i-Moufassal ("Pearls Séparées") (Dal, ra, mim, fa, triste, lam). Solmisation est un système d’attribution d’une syllabe distincte à chaque note dans une échelle musicale. La théorie d’une origine arabe à l’Solf WesternèGE a d’abord été proposé par le musicologue polonais Franciszek Meninski dans son Thesaurus Linguarum Orientalum (1680), et plus tard par JB de Laborde dans son Essai sur la Musique Ancienne et Moderne (1780), alors que les partisans les plus récents de cette théorie comprennent Henry George farmer, musicologue britannique spécialisé dans la musique arabe, et spécialiste de la musique Samuel D. Miller.

Propriétés de la musique arabe

musique arabe se caractérise par un accent sur la mélodie et le rythme, plutôt que de mettre l’accent sur l’harmonie. En général, la musique arabe est homophonique, ce qui signifie qu’il a une seule ligne mélodique avec accompagnement. Habib Hassan Touma (1934-1998 apr. J.-C.), un compositeur Palestiniain et musicologue, listes "cinq composants" qui caractérisent la musique arabe:

1. Le système de tonalité arabe, qui est un système d’accordage qui repose sur les structures d’intervalles spécifiques. Il a été inventé par al-Farabi au 10ème siècle.
2. structures rythmiques-temporelle qui créent une riche variété de motifs rythmiques. Ceux-ci sont connus sous le nom “awzan,” ou "des poids," et ils sont utilisés pour accompagner la musique vocale ou instrumentale mesurée afin d’accentuer ou de lui donner forme.
3. Certains instruments de musique qui se trouvent dans le monde arabe. Ils produisent un système de tonalités normalisées. Ils sont habituellement joués avec des techniques de performance standardisés, et ils sont semblables dans la construction et la conception.
4. L’existence de genres musicaux arabes qui peuvent être largement classées comme urbain, rural ou bédouin.
5. Une mentalité partagée musicale arabe qui produit une homogénéité esthétique des structures tonales-spatiales et rythmique-temporelle dans le monde arabe, si la musique est composée, improvisée, instrumentale, vocale, sacrée ou profane.

Instruments de musique arabe

Le groupe musical arabe archétypale en Egypte et en Syrie est connu comme le takht. Il comprend des instruments tels que le oud, qanun (un instrument à cordes semblable à la cithare), rabab, nay (une forme de flûte), violon (introduit dans les années 1840 ou 1850), riq (tambourin) et dumbek (un goblet- en forme de tambour). En Irak, le groupe musical traditionnel est connu comme le shalghi. Il ne comprend que deux instruments mélodiques: le Jawza (similaire au rabab, mais à quatre cordes) et le santour (un tympanon iranien). Ils sont accompagnés par le riq et dumbek. Le monde arabe a adopté des instruments de musique de l’Ouest, y compris le guitare électrique, violoncelle, contrebasse et le hautbois, et il a également été influencé par le jazz et d’autres styles musicaux étrangers.

Variations régionales

Influence laïque et occidentale

Au 20e siècle, l’Egypte a été le premier pays arabe à l’expérience de l’émergence du nationalisme, car il a gagné son indépendance après 2000 ans de domination étrangère. musique turque, qui avait été populaire pendant la période ottomane, a été remplacé par la musique nationaliste avec un penchant plus laïque. Le Caire est devenu un centre de l’innovation dans la musique arabe. L’un des premiers chanteurs d’adopter une approche laïque était l’Egypte’s Oum Kalsoum. Elle a été suivie peu après par la célèbre chanteuse libanaise Fairuz.

Traditional Arabic Music (Tarab)

Arabe Pop Musique

Crossover Musique

En 1996, Amr Diab a publié la chanson Habibi ya Nour El Ain. Il est devenu un grand succès dans les pays arabes, ainsi que dans le monde entier. La piste de titre et sa version anglaise Habibi, a été un grand, coup de croisement international. Dans cette chanson, Amr Diab combiné trois patrimoines musicaux dans une piste. L’influence espagnole se reflète dans la musique flamenco, l’influence française a été traduit par un solo d’accordéon, et la lecture du tambour reflétait l’influence arabe. Cette chanson a permis la musique arabe à devenir populaire dans le monde entier.

Hip Hop arabe, R&B et Reggae

arabe Jazz

jazz arabe se caractérise par l’utilisation d’instruments de jazz. Des musiciens tels que Samir Suroor, un saxophoniste égyptien, pionnier de l’utilisation du saxophone dans la "Oriental" style. Le saxophone est utilisé dans la “style oriental” dans certaines chansons par Abd al-Halim Hafez, ainsi que certaines chansons de Kazem al Saher et Rida al Abdallah aujourd’hui. Les frères Rahbani libanais ont été les premiers à incorporer des éléments du jazz mainstream dans la musique arabe. Fairuz’s travaux ultérieurs se composait en grande partie des chansons de jazz qui ont été composées par son fils, Ziad Rahbani. Ce dernier a été le pionnier du mouvement jazz oriental d’aujourd’hui, représentée par des chanteurs tels que Rima Khcheich (Liban), Salma El Mosfi (Liban), et Latifa (Tunisie). Egypte’chansons de Mohamed Mounir s manifestent beaucoup d’influence jazz, en commençant par son premier album, qui a été publié en 1977.

arabe Rocher

De nombreux groupes de rock arabes ont fusionné le rock, le métal et le rock alternatif des sons avec les instruments traditionnels arabes. le rock arabe a attiré beaucoup d’attention ces derniers temps dans le Moyen-Orient. groupes de rock arabe comprennent Jadal et Akher Zapheer de Jordanie, Mashrou’Leila et Meen du Liban, Massar Egbari, Sahara, Wyvern et Killerz Cartoon d’Egypte, Khalas et Chaos de la Palestine, et Acrassicauda d’Irak. Le groupe HobaHoba Esprit du Maroc est également de plus en plus populaire. Rachid Taha d’Oran, l’Algérie joue une fusion de rock et raȉ. musique Raȉ originaire d’Oran dans les années 1930’s. tambours régionaux, laïques et religieuses, des mélodies et des instruments ont été fusionnés avec des instruments électroniques occidentaux. musique Raȉ a été influencé par la musique de rap américain. Cette musique est populaire auprès de nombreux jeunes en Algérie, mais elle est opposée par les fondamentalistes islamiques, qui prétendent qu’il promeut des valeurs non islamiques.

SINGERS TOP ARABE

Source: www.listenarabic.com

Lire la suite

  • Online Radio, webradio, internetradio musique – Ecouter gratuitement maintenant

    Ecouter la radio en ligne avec radio.net Qu’est-ce que radio.net? La nouvelle variété de la radio sur la radio classique web avec ses stations FM est une façon simple pour les gens à écouter de la musique et d’obtenir …

  • Écouter Free Live Arabic Radio Musique en ligne par ListenArabic – Télécharger App FREE

    Écouter Free Live Arabic Radio Musique en ligne par ListenArabic – Télécharger App FREE ListenArabic.com est votre ressource pour trouver des albums de musique arabe, des chanteurs arabes, groupes et musiciens, et …

  • Musique Blues – Écoutez les stations de radio gratuites

    Vous mustiness activer JavaScript pour utiliser AccuRadio. AccuRadio prend avantage des technologies modish pour vous répondre avec le savoir de scoop. Delight activer JavaScript dans les paramètres de votre navigateur, donc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =